Un consortium australo-chinois sera aux commandes de la première mine de lithium au Mali, annonce l’Agence Ecofin. En effet, c’est à Goulamina, à environ 150 kilomètres de Bamako, que la compagnie minière australienne Firefinch Limited et la société chinoise Ganfeng Lithium vont concrétiser leur projet commun.

Le gouvernement malien avait donné en septembre 2021 son accord pour la finalisation de l’accord entre Firefinch, propriétaire actuel du projet, et Ganfeng Lithium, groupe chinois qui s’est engagé à mobiliser le financement pour la construction de la mine, précise l’Agence Ecofin dans un autre article.

Le Mali, roi du “pétrole blanc”